San Francisco 2018

Le contexte du voyage:

Comme tous les ans, monsieur assiste à une conférence IT. Normalement je l’accompagne seule (Comme à San Antonio l’année dernière) . Mais comme il faut toujours rajouter un peu de piment à la préparation d’un voyage,  on s’est retrouvé sans personne pour garder les enfants, on a réussi à faire garder notre fille (qui avait des examens importants) et on a pris un billet de dernière minute pour le fiston. 

Le vol avec British Airways:

Le voyage aller s’est déroulé en plusieurs étapes

Bruxelles->Londres->Philadelphie->San Francisco.

Le vol intérieur aux USA a été sous traité par American Airlines. Niveau confort pour un vol de 7h, on était proche de Ryanair : rien à manger et aucun écran. Encore heureux, on avait prévu de dormir. 

Le retour : San Francisco -> Dublin (8h d’attente) -> Bruxelles

Arrivée à l’aéroport de San Francisco, nous récupérons nos bagages, nous appelons la navette que nous avions commandée avec notre hôtel.  

Hôtel:

Travelodge Fisherman. L’hôtel est vraiment  très bien placé avec une jolie vue sur la coit tower. Le lit était un king size confortable. Les points négatifs: le petit déjeuner minimaliste : une machine à café/thé à l accueil et quelques gâteaux industriels mais il y a un starbuck à coté. Et l’hôtel est assez vieillot et assez cher mais c’est le cas de tous les hôtels de San Francisco

On part au premier burger du coin car depuis Philadelphie on n’a rien mangé. 

 Je ne connaissais pas cette chaine, c’était plutôt bon mais le restaurant était sale et malgré l’heure tardive (23h), il était plein de jeunes bien imbibés.

On part vite se coucher  car avec le décalage horaire il est 8h du matin chez nous et on est levé depuis 5h.

 

1er jour:

Réveil à 2h du matin grâce au décalage horaire. On traîne un peu au lit et puis on se prépare car à 6 h on doit être à Aquatic park pour récupérer notre dossard pour la course. Nous allons courir 12K de Sausalito à Aquatic park en passant par le fameux golden gate. J’avais par hasard chercher s’il y avait une course pendant qu’on serait sur place et j’étais tombée dessus http://www.representrunning.com/across-bay-12k/ . On récupère notre dossard, on prend un petit déjeuner au Starbuck et on attend pour prendre la navette qui nous emmènera à Sausalito.  Grande surprise, ce sont les fameux bus scolaires jaunes qui servent de navette. Après en avoir tant vu dans les films, on a la chance d’en prendre un pour traverser le golden gate bridge. 

 

Niveau météo, c’est juste parfait, on a un soleil magnifique avec une petite brise marine et des températures pas trop chaudes.

A 8h30 après l’hymne national, le coup d’envoi est donné. Dans une super ambiance, on part avec le golden gate en ligne de mire.

On monte le chemin et nous voici sur ce pont qui fait tellement rêver. La course est vraiment bien organisée, des ravitaillements en abondance et aussi des toilettes un peu partout. La vue tout le long du parcours est juste magnifique. Je n’ai pas fait beaucoup de course mais ça doit être dur de faire mieux. On fait forcément de nombreux arrêts photos. A l’arrivée, on reçoit une magnifique médaille et du ravitaillement.

Retour à l’hôtel pour se changer. Nous ne sommes pas arrivés depuis 5 min que mon homme reçoit un coup de fil de la police. Ils ont trouvé ma carte d’identité (je l’avais prise au cas où pour retirer le dossard). On retourne donc au port pour mon premier questionnaire et rapport de police.  Ouf, on ne me reconduit pas à la frontière et le fiston a le droit à une photo.

Nous mangeons sur le port puis on se balade le long de la cote pour arriver à pier 39.

 

Ensuite, on part gravir les mythiques collines pour aller au centre ville.

Nous arrivons à Chinatown. Je n’ai pas trouvé ce quartier très intéressant, de même que le centre ville. Je reste plus fan des quartiers résidentiels proche de la nature.

Downtown

On prend le fameux câble car pour rentrer. On s’arrête à Lombard street

 

puis on rentre. Pour une première journée 37 km à pied, c’était magnifique !

2ème jour:

On a réservé le tour Early morning Alcatraz. A la base nous avions nos 2 tickets pour le soir mais avec le fiston en plus, il nous manquait une place. En vérifiant le site de vente, tous les jours, j’ai réussi à avoir 3 places et j’ai redonné mes tickets du soir à la caisse, ce qui a sauvé une dame qui n’avait pas réservé et qui suppliait l’autre vendeuse pour en avoir. 

 

 

 

La vue sur la ville est juste sublime. On pourrait rester là des heures à l’admirer.

Le trou

 

En revenant d’Alcatraz, on va manger au fameux Bubba Gump au pier 39.

L’après midi  est consacrée à la visite aux quartiers de Mission et Castro

Pour mission, nous avons fait ce parcours https://www.roadtrippin.fr/californie/san-francisco/carte-mission-district.pdf

La récompense pour le fiston est l’aire de jeux à Dolorès Park. Ce parc est vraiment superbe. On a une vue sur la ville à couper le souffle.

On continue ensuite vers Castro, le quartier gay, en passant par la Maison bleue de Maxime. 

 

Nous faisons une petite pause au Starbuck de Castro puis on décide d’aller jusqu’au Painted laidies à pied, on n’est plus qu’à quelques kilomètres près. Le fiston aura sa récompense là bas puisqu’il y a aussi une aire de jeux. Y a pas à dire mais les américains pour faire des parcs, ils sont forts, ils sont idéalement placés, c’est toujours un plaisir de s’y balader.

Retour en bus à l’hôtel. 2ème journée bien remplie : 17 km.

3ème jour:

Aujourd’hui, monsieur part à sa conférence, on se retrouve à 2 avec le fiston. Je stressais un peu car j’ai vraiment aucun sens de l’orientation. Mais mon homme m’a fait telecharger cette merveilleuse application: city mapper.  On dit où on veut aller et il nous trouve les transports ( train, tram, metro, bus…), il nous dit dans combien d’arrêts on descend, bref le rêve pour moi. Il faut juste prévoir ses trajets à l’avance et quand on a du wifi, on enregistre, le tour est joué. Même mon fiston de 8 ans a réussi à l’utiliser. Cette application marche dans beaucoup de villes du monde.

Nous prenons 2 bus pour nous rendre au California Palace of the legion of honor. Nous allons ensuite nous promener le long de l’océan pour rejoindre le golden gate. La balade est magnifique, on passe d’abord dans un quartier résidentiel digne d’Hollywood, avec des maisons monstrueuses. Les seules personnes que l’on croise sont les jardiniers  puis nous arrivons à la plage de Baker beach.

Le fiston s’amuse dans les vagues gelées puis on regagne le pont. Monsieur m’appelle, il s’est trompé, la conférence ne commence pas aujourd’hui. On se donne rendez vous au musée Lucas film.

Le musée n’est pas évident à trouver,  il n’est pas du tout à l’endroit où google map l’indique.

On part ensuite voir le Palace of fine art.

On commence à avoir faim, on part à la recherche d’un endroit pour manger, ce n’est pas évident. On trouve un super restaurant de burger « Super Duper » sur Chestnut St. 

Une fois le ventre bien rempli, nous partons visiter  l’exploratorium,

un musée passionnant pour apprendre les sciences en faisant soit même des expériences. Hélas, on n’a pas fait attention aux horaires de fermeture, il ferme tôt.   On n’est resté seulement 2 h à l’intérieur et on n’a pu faire que la moitié des expériences avant qu’on nous annonce la fermeture. 

La 3ème journée se termine avec encore une bonne marche de 37 km.

 

4ème jour:

Aujourd’hui, direction golden gate park.

On commence par un petit tour dans le quartier hippie où tout est fermé car il est encore tôt. 

On part ensuite se promener dans le golden gate parc. Direction le jardin japonais tant qu’il n’y a pas trop de monde.

Puis nous passons une grande partie de la journée au California Academy of sciences.

On aura quasiment tout fait, peut être juste la simulation de tremblement de terre que je n’ai pas réussi à trouver. 

Bilan du jour 14 km, le fiston fan de sciences et de Mégalodon a été plus que ravi. 

5eme jour:

Dernier jour à San Francisco, on récupère la voiture à midi. En attendant, nous partons voir la Coit Tower.

On rejoint ensuite Monsieur à sa conférence pour récupérer la voiture au Hertz qui se trouve dans le Marriot à coté du Moscone Center.

Jusqu’à présent, on avait pu faire tout ce qui était prévu, mais dans un voyage c’est rare que ce soit le cas. On avait prévu d’aller à Merced par la Sillicon Valley. Au bout d’1h dans les bouchons et en ayant fait que 400 m. On s’est résigné à abandonner la Sillicon Valley et on a pris le Bay bridge, direction notre hôtel de Merced.

L’hôtel: Travelodge n’est vraiment pas cher, une chambre très grande, un bon petit déjeuner, une piscine agréable vu la températures extérieure. On a vraiment apprécié cet hôtel.

6ème jour:

Le programme était d’arriver tôt à Mariposa grove. C’était le jour de réouverture après plusieurs mois de travaux. On n’était pas les seuls, il y avait pas mal de bouchons, dus à des travaux sur la route. En arrivant à 9h, le parking était déjà plein, les rangers nous ont fait signe de continuer. Impossible de s’arrêter. Adieu les séquoias. 

On continue, on arrive à tunnel view. Puis on s’arrête un peu plus loin pour aller voir la cascade Bridalveil Fall

Ensuite, on essaye de se garer au parking, il est midi, pas une place, on tourne pendant un moment. Il y a juste de la place au parking minute. On s’arrête pour acheter à manger, la carte bleue qui passe pas : Gros moment de stress. Le mieux à faire, c’est d’aller à l’hôtel et on avisera. 

J’avais choisi l’hôtel le plus proche du parc : Yosemite view lodge. On s’installe, on profite de la piscine. Puis on se dit qu’on va repartir au parc vers 17h, avec un peu de chance tout le monde sera parti. Pari gagnant ! Aucun souci pour se garer. On prend la navette et direction mirror lake.

La balade est superbe. malgré les moustiques qui nous harponnent. Bilan: 13km de marche aujourd’hui.

7ème jour:

Aujourd’hui grosse journée, on a prévu de faire le panorama trail. On a réservé la navette qui doit nous emmener à glacier point. Le problème c’est que l’on ne sait pas où se trouve le départ ! Les gens nous indiquent des directions complètement opposées. Pour finir, on nous indique la bonne: Yosemite Valley lodge mais c’est à l’opposé de l’endroit où nous sommes et il ne nous reste vraiment pas beaucoup de temps pour y aller… C’est parti pour la course ( au passage on croise un mignon coyotte) . On arrive juste avant le départ mais il reste les billets à imprimer à l’intérieur du lodge. La montée se fait sans arrêt puisque quasiment tout le monde vient pour un aller (On peut choisir juste aller ou aller-retour). En 1h15, on est à glacier point. On reste une bonne heure à s’émerveiller de la vue.

Puis on commence la descente vers 11h. La vue est vraiment magique.( On réalisera qu’une fois finie, que la balade emprunte les 2 cascades de l’image) 

On choisi de continuer en faisant Mist Trail .

C’est magnifique mais alors la descente le long des cascades sur des énormes cailloux, je n’ai vraiment pas été tranquille pour mon fils et mes genoux ont bien soufferts. Malgré le monde, à un moment donné, on se retrouve seul et on voit a 10 m devant nous, un buisson qui se met à bouger. Dans ma tête, je me dis : c’est là qu’un ours va surgir et bingo un ours devant nous s’arrête, il nous regarde. Là, on stoppe net et je prie pour qu’on ne soit pas dans sa zone d’agression. Ouf il prend la fuite, il a l’air paniqué. Et puis je réalise qu’il est assez petit, du coup je regarde vers le buisson en espérant que la maman ne soit pas derrière. Mais non.  Ensuite on voit un attroupement vers les cascades, monsieur teddy bear fait son show en essayant de traverser la rivière.

On arrive enfin au shuttle et hélas on est pas les seuls. Heureusement il y a des robinets pour remplir les gourdes, on n’avait plus d’eau et on mourrait de soif. Une fois désaltérés, on se rend à l’évidence qu’il vaut mieux retourner à la voiture à pied, vu le monde. Bilan de la journée 31 km. 1000 m de D+ et 2000 m de D- . On est très fier du fiston qui a tenu le coup, comme récompense il a un teddy bear en peluche .

 

Il est temps de rentrer à l’hôtel et de dire Adieu à ce parc magnifique.  Demain, retour sur San Francisco. L’avion décolle à 17h.

A Dublin, on a eu 8 h d’attente, on en a profité pour faire un petit tour en ville.

Bilan du séjour : 

Fiston:

: Tout et surtout les mac & cheese. 

: Ne pas avoir pu finir l’exploratorium

Laurent:

: La course sur le golden gate bridge, le yosemite, les hamburgers

: prix excessifs comparés à NY : Hôtels, nourriture.

Amaya :

 : la balade de mission aux Painted laidies, Alcatraz et le trail vers le golden gate bridge. Le Yosemite, j’ai adoré les balades et les vues exceptionnelles. Par contre, j ‘ai moins apprécié le monde dans la vallée. Je n’imagine pas l’été ce que ce doit être. 

 : la pauvreté des gens qu’on croise, sans compter les drogués et SDF.  On sent une Amérique à 2 niveaux. 

Ma fille:

: Dégoûtée de ne pas avoir pu venir.

Du coup on repart en famille en avril: Boucle de 15 jours au départ de San Francisco YOUHOUUU