Mexique : Tulum, ses ruines, ses plages

Nous partons en fin d’après midi en taxi (350 pesos par trajet) direction Tulum, pour voir ses ruines et ses paysages de rêve. Le site ferme à 16h30, ce qui est assez tôt je trouve. L’entrée est dans les 58 pesos

Les maitres des lieux :

_59A6542
Iguane

Les ruines de Tulum sont un lieu très touristique, il y a des cordes qui empêchent d’aller à beaucoup d’endroit mais les gens ne les respectent pas du tout.

_59A6546

Du coup pour réussir à avoir une photo sans 3 tonnes de personnes, je fais pareil juste pour une photo (bouhhh pas bien)

_59A6551
c’est quand même plus joli sans personne, vue sur le temple du vent
_59A6595
La première plage est fermée car c’est la période ou les tortues viennent pondre.

Cette cité maya connut son âge de gloire vers le XII ème siècle grâce à son activité commerciale.

_59A6605
El castillo

_59A6631

L’accès à la 2ème plage est hélas aussi fermé car on est arrivé trop tard.

_59A6611

A 17H30, ils nous demandent gentiment de sortir du site. Un taxi nous propose de nous emmener à une plage juste à côté. Soit disant à 1km mais ça devait faire à peine 500m..

Il y a une plage publique qui est collée à la playa paraiso, plage privée mais on peut y accéder sans problème. D’après le guide du routard, toutes les plages sont sensées être libre d’accès à tout le monde, mais les hôtels rivalisent d’ingéniosité pour bloquer leur accès terrestre.

_59A6645
La plage publique
_59A6646
La plage publique
_59A6654
playa paraiso
_59A6709
Playa paraiso

Après en avoir pris plein les yeux, nous rentrons à l’hôtel, demain il faut se lever tôt, je visite Chichen itza et Valladolid avec Paseo tours.

Amateur photo depuis 2010 et professionnelle depuis 2016. J'ai créé ce blog pour vous faire partager nos voyages et sorties en famille, couple ou solo à travers le monde.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.